Comment préparer votre retraite à 50 ans ?

1145

Vous êtes à quelques années de votre 50 ans et vous envisagez prendre votre retraite ! C’est bien possible et même c’est une bonne idée. Mais, il vous manque quelque information sur comment vous y prendre, ne vous inquiétez pas. Prenez juste un moment pour connaître les façons de vous préparer pour une bonne retraite à votre 50 ans

1. Constituez votre épargne d’urgence

De grosses dépenses peuvent sortir de nulle part après la retraite. C’est pourquoi, il est important d’avoir une épargne d’urgence. Vous pouvez le considérer comme un plan de secours en cas de difficultés imprévues. Des dépenses peuvent survenir allant de 3 à 6 mois, votre épargne d’urgence que vous auriez constitué vous permettra de faire fasse à ces problème d’argent. Il est donc important de voir comment augmenter votre filet de sécurité tout en continuant à constituer votre épargne-retraite. Vous pouvez épargné dans un OPCVM pour plus de sécurité de votre placement.

Lire également : Pourquoi faire appel aux services d'un maître chauffeur ?

2. Planifiez stratégiquement avec les rentes.

Les cinquantenaires qui vivent seul peuvent être mieux placés pour maximiser leur versement d’une pension ou d’une autre rente. Par exemple, le versement est plus élevé sur une rente viagère unique parce qu’elle se termine à votre décès et n’est généralement pas transférable à vos héritiers.

3. Connaissez vos options de sécurité sociale

Si vous avez déjà été marié pendant une décennie ou plus, envisagez toutes vos options. Demander des prestations basées sur les revenus de votre ex ou demander une prestation de veuf ou de veuve. Si possible.

A lire aussi : Zifub : film en streaming + concurrent et alternatives

4. Prenez conscience des engagements antérieurs avec vos comptes de retraite.

Évaluez vos options de distribution en fonction de votre état civil. Si vous êtes divorcé, il peut y avoir une ordonnance de relations domestiques qualifiées (QDRO) impliquée pour le partage des avantages. ou un IRA. Un professionnel de la finance peut vous aider à vous y retrouver.

5. Développer un réseau social réel

Il ne s’agit ici pas de Facebook, mais plutôt de votre communauté locale. Le nombre de ménages dirigés par un locataire de 50 ans et plus est en hausse. Même si vous ne partagez pas de logement pour retraité, pensez à vous entourer d’un système de soutien à mesure que vous vieillissez, englobant tout, de l’entretien de la maison à la compagnie.

6. Réfléchissez à ce à quoi vous voulez que votre vie ressemble à la retraite.

Une grande partie de la retraite se concentre sur les chiffres, mais à mesure que vous approchez de la retraite, il est également important de considérer qui vous serez à la retraite et quel genre de style de vie, vous aimeriez avoir. Une grande partie des retraités se concentre sur les chiffres, mais peu à l’approche de la retraite.

7. Envisagez d’investir dans une assurance soins de longue durée

L’assurance soins de longue durée peut aider à alléger le fardeau financier si vous avez besoin de soins constants à la retraite et que vous ne pouvez pas compter sur un partenaire. De nombreux passeront autant d’années à la retraite qu’au travail, en particulier les femmes, qui ont tendance à vivre plus longtemps. Le coût des primes a tendance à être moins cher lorsque vous achetez à un plus jeune âge.

8 Évaluez votre capacité à travailler après l’âge de la retraite

Si vous envisagez de travailler après l’âge de la retraite, pensez à votre bien-être. Les emplois physiquement exigeants peuvent causer des blessures ou des problèmes de santé qui peuvent coûter cher en frais médicaux. Pensez à vérifier si vous êtes toujours qualifié pour effectuer le travail que vous faisiez auparavant. Les compétences professionnelles évoluent rapidement dans certains secteurs professionnels. Vous devez donc tenir compte du temps que vous avez passé loin du marché du travail avant d’envisager ce choix. Considérez comment un emploi pourrait affecter votre sécurité financière lorsqu’il est combiné avec la sécurité sociale et autres revenus provenant d’autres sources, telles que l’épargne-retraite et les investissements. Prenez également en compte les impôts supplémentaires qu’un emploi peut engendrer. Assurez-vous d’avoir suffisamment planifié votre retraite afin de pouvoir prendre une décision éclairée quant à la poursuite ou non de votre carrière au-delà des années habituelles travaillées.

9 Préparez-vous financièrement pour les imprévus de la vie à la retraite

La préparation financière est cruciale lorsqu’il s’agit de planifier votre retraite. Vous devez travailler.

Lorsque vous êtes en âge de travailler, vos finances sont souvent structurées autour d’un salaire régulier et prévisible. À la retraite, cela peut changer considérablement. Les dépenses inattendues ou les événements imprévus tels que des problèmes médicaux peuvent mettre votre budget en danger.

Envisagez donc de constituer un fonds d’urgence pour faire face aux imprévus tels que des réparations coûteuses à domicile ou des frais médicaux importants qui ne sont pas couverts par l’assurance maladie standard.

Vous pouvez aussi envisager de souscrire une assurance voyage si vous êtes susceptible de voyager beaucoup à la retraite. De même, souscrire une assurance habitation adéquate peut être utile si vous possédez une propriété ou souhaitez effectuer des rénovations importantes chez vous.

N’oubliez pas non plus d’inclure dans votre budget les taxes foncières annuelles ainsi que les frais associés au maintien et aux réparations éventuelles du logement (peinture, jardinage…).

Et n’oubliez pas : lorsque vient le temps où l’on doit se retirer, rien ne compte plus que vivre confortablement sans avoir à se soucier constamment du lendemain !