Top des villes où vivre en région : critères et classement 2023

525

L’attrait pour une vie en région s’accentue, notamment en raison du développement du télétravail et de la quête d’un meilleur équilibre vie professionnelle-vie personnelle. Le classement 2023 des villes où il fait bon vivre en région prend en compte des critères variés tels que la qualité de l’environnement, l’accès aux soins, l’éducation, la culture, mais aussi l’emploi et le coût de la vie. Ces facteurs contribuent à dresser un panorama des métropoles régionales qui offrent les meilleures conditions de vie, facilitant ainsi les décisions des personnes souhaitant s’éloigner des grandes agglomérations pour s’établir dans des zones à la fois dynamiques et agréables à vivre.

Les critères déterminants pour choisir sa ville en région

Choisir sa ville en région est un exercice qui exige de considérer une mosaïque de facteurs. L’Association ‘Villes et Villages où il fait bon vivre’ publie pour la quatrième année consécutive un classement qui s’appuie sur pas moins de 198 critères, répartis en 10 catégories. Ces catégories englobent l’ensemble des aspects susceptibles d’affecter le quotidien des citoyens : de la sécurité à l’environnement, en passant par l’éducation, la santé, les commerces et même les finances locales, autant de domaines scrutés avec une attention particulière pour établir ce palmarès.

A lire également : Investissement 2024 dans l’immobilier : des avantages fiscaux intéressants selon Philippe Germain

Ces critères, rigoureusement sélectionnés, permettent ainsi de mettre en lumière les atouts et les faiblesses des différentes villes et villages. La qualité de vie, pivot central de ce classement, s’affirme comme une notion complexe et composite. Elle embrasse la tranquillité publique, l’accessibilité et la diversité des services, ainsi que la vitalité économique et culturelle. Les résultats de cette étude reflètent l’évolution de nos sociétés et de nos aspirations en matière de cadre de vie, où l’urbanisme se doit d’être pensé en harmonie avec les besoins des habitants.

Dans ce contexte, Angers se distingue en tête du classement pour les villes de plus de 2000 habitants, suivi par Bayonne et Biarritz, toutes deux situées dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces villes incarnent un modèle d’équilibre, conjuguant préservation de l’environnement et dynamisme économique. Du côté des villages, Guéthary remporte la palme, suivi par Épron et Martinvast, démontrant que le charme et les services de proximité restent des critères décisifs pour une vie apaisée et épanouie en région.

A lire également : Maximiser la vente de votre maison : Les avantages indéniables de faire appel à un agent immobilier

Classement 2023 : les villes régionales où il fait bon vivre

La qualité de vie est au cœur des préoccupations des français cherchant un cadre de vie harmonieux. Le classement 2023, savante alchimie issue de l’analyse de 198 critères par l’Association ‘Villes et Villages où il fait bon vivre’, révèle les lieux qui incarnent le mieux cet idéal. En tête de liste, Angers, dans le Maine-et-Loire, s’empare de la première place pour les villes de plus de 2000 habitants, suivie de près par les perles des Pyrénées-Atlantiques, Bayonne et Biarritz, respectivement en seconde et troisième position. Ces villes, par leur capacité à fusionner cadre environnemental préservé et vitalité économique, répondent aux attentes des citoyens en matière de qualité de vie.

Du côté des villages, c’est Guéthary, aussi situé dans les Pyrénées-Atlantiques, qui décroche la palme d’or des moins de 2000 habitants. Il est suivi par Épron, dans le Calvados, et Martinvast, dans la Manche, qui complètent le podium. Ces villages, grâce à leur charme indéniable et à la proximité des services essentiels, attestent que la convivialité et la qualité des infrastructures sont des vecteurs incontestés du bien-être résidentiel.

Ce panorama des villes et villages où il fait bon vivre met en exergue les tendances actuelles : les citadins et les ruraux cherchent un équilibre entre tranquillité, services de proximité et dynamisme local. Ces résultats, par leur précision et leur exhaustivité, servent de boussole pour ceux en quête d’un nouvel horizon. La coexistence de critères tels que la sécurité, l’éducation, les sports et loisirs, ainsi que les finances et les impôts locaux, dessine le visage des territoires plébiscités par les français.

Zoom sur les villes qui montent dans le classement

Le classement annuel de l’Association ‘Villes et Villages où il fait bon vivre’ est un rendez-vous désormais incontournable pour les municipalités et leurs administrés. Angers, pour la deuxième année consécutive, s’arroge la première place parmi les villes de plus de 2000 habitants, reconnaissance de ses efforts soutenus pour améliorer la vie de ses résidents. Guéthary, quant à lui, conserve aussi la tête du peloton pour les villages de moins de 2000 âmes, s’affirmant comme un modèle de cohésion sociale et de gestion urbaine.

La progression dans le classement de certaines villes et villages est à observer avec attention. Ces évolutions témoignent d’un engagement des collectivités pour répondre aux besoins de leurs concitoyens. Des axes tels que l’accessibilité des services, la qualité de l’éducation, ou encore l’animation des centres-villes, ont été des leviers déterminants dans cette ascension.

Les critères de sécurité, d’éducation, de sports et loisirs, ainsi que ceux touchant aux finances et impôts locaux, ont particulièrement pesé dans la balance pour les villes en progression. Ces indicateurs, au cœur des préoccupations quotidiennes, sont les fondements d’une attractivité durable pour les territoires.

La qualité de vie reste le maître-mot de ce classement, où chaque ville et village est scruté à la loupe. Le Journal du Dimanche, dans son édition du 25 février, mettait en lumière ces tendances et évolutions, soulignant que la compétition pour l’attractivité régionale est désormais une réalité incontestable. Des critères tels que la présence de commerces, la qualité des services publics et l’offre éducative sont des vecteurs de progrès et de changement pour ces territoires en quête d’excellence.

ville  classement

Les tendances et évolutions du classement des villes en région

Le classement établi par l’Association ‘Villes et Villages où il fait bon vivre’ pour la quatrième année consécutive, se fonde sur une méthodologie rigoureuse avec pas moins de 198 critères répartis en 10 catégories. L’analyse fine de ces multiples dimensions permet de dégager des tendances lourdes et de suivre les évolutions des villes et villages sur la durée. Cette année encore, ces critères diversifiés offrent un panorama détaillé des lieux où la qualité de vie se hisse au rang de priorité.

Parmi les villes qui illustrent ces évolutions, Bayonne et Biarritz, deux communes des Pyrénées-Atlantiques, se distinguent en se plaçant respectivement aux deuxième et troisième rangs des villes de plus de 2000 habitants. Cet engouement pour le Sud-Ouest s’inscrit dans une dynamique de valorisation des atouts régionaux, où le cadre de vie, la proximité de la nature et la richesse culturelle jouent un rôle central. Les villages ne sont pas en reste avec Épron et Martinvast, respectivement en deuxième et troisième positions pour les communes de moins de 2000 habitants, témoignant d’un équilibre entre développement et préservation des spécificités locales.

L’attention portée aux services, à la sécurité, à l’éducation et aux sports et loisirs s’avère déterminante pour comprendre les tendances actuelles. Ces piliers, auxquels s’ajoutent la gestion des finances et des impôts locaux, sont les vecteurs qui influencent le plus significativement le bien-être des citoyens. Les municipalités qui parviennent à améliorer ces aspects voient leur attractivité croître, comme le relayait Le Journal du Dimanche dans son édition du 25 février, affirmant que le défi de l’attractivité régionale se joue sur ces terrains.