Quel vin se garde le plus longtemps ?

273
vin

La conservation d’un vin dépend du type de vin et de la manière dont il a été produit. À l’évidence, certains vins peuvent se garder plus longtemps que d’autres. Qu’en est-il alors de ces vins qui peuvent être conservés pendant un sacré bout de temps ? Quels sont-ils ? Comment prévoir le temps de conservation d’un vin ? Éléments de réponse !

Les vins bordeaux

Très célèbres dans la grande famille des vins, les vins bordeaux se démarquent par leur temps de conservation. En réalité, ils sont les plus connus des vins français. En dehors de leur style impressionnant, leur garde peut s’apprécier de façon particulière.

Lire également : C'est quoi la différence entre débit et crédit en comptabilité ?

Pour les bordeaux rouges et bordeaux rouge supérieurs, la durée de conservation s’estime à 4 ans, contrairement aux blancs d’une durée de 2 ans de garde.

Par ailleurs, le Pomerol, le Médoc et le Saint-Émilion peuvent être gardés pendant 15 ans. Mieux, les Grands Crus des bordeaux peuvent être conservés jusqu’à 30 ans, voire 50 ans. Cela dit, certains vins bordeaux blanc tiennent aussi jusqu’à 10 ans.

A lire aussi : Convertir 72 h en jours — Combien de jours

Les vins de bourgogne

Quant aux vins de bourgogne, le temps de garde des bourgognes rouges est de 6 à 8 ans. Ils sont constitués d’intéressants millésimes. Mais dans le même temps, vous avez les bourgognes rouges célèbres comme le Côte de nuits et le Côte d’Or de durée de conservations respectives de 15 et 20 ans.

Le chardonnay aussi est un vin qui peut se garder sur 15 à 20 ans avant d’être dégusté. Si vous aimez les bourgognes blancs, le Corton Charlemagne est celui qui vous surprendra avec une durée de conservation de 15 ans.

Les vins des côtes-du-rhône

En ce qui concerne les vins des côtes-du-rhône, vous avez le Cornas, le Châteauneuf du pape ; l’Hermitage, et le Côte rôtie. Tous d’une saveur exceptionnelle, ces vins sont conservés pendant 5 ans maximum. Par ailleurs, vous avez les grands vins blancs et rosés de Provence comme le Palette et le Bandol avec 10 ans de garde à leur actif.

Outre cela, vous avez les vins blancs doux et liquoreux du sud-est de la France comme le Jurançon et le Pacherenc qui peuvent faire jusqu’à 15 ans d’âge. À cela s’ajoutent les célèbres vins du Languedoc (les Corbières et Minervois) qui sont encore plus intéressants après 10 ans d’âge.

Les vins d’Alsace et de la vallée de la Loire

Les vins d’Alsace ne tardent pas avant de montrer leur maturité. Entre 1 à 4 ans de conservation, ils sont déjà prêts à être consommés. Par ailleurs, vous avez les Grands Crus comme le Riesling et le Gewurztraminer réputés pour leur durée de conservation allant jusqu’à 15 ans.

Par ailleurs, découvrez le Savennières de la vallée de la Loire dont la conservation peut faire aussi 15 ans. Plus intéressant, c’est le Bonnezeaux ou le Montlouis qui peuvent faire 80 ans dans une cave.

Mieux, c’est le fameux vin jaune du Jura qui bat le record des 100 ans de conservation. À cela s’ajoutent quelques autres vins qui peuvent être conservés pendant 20 ans comme le Pinot noir, le Rioja, ainsi que le Ribera del Duero.

Les facteurs de conservation d’un vin

Plusieurs éléments entrent en ligne de compte pour garder et conserver son vin, quel que soit son type.

D’abord, il faut miser sur la qualité de la bouteille. En effet, les bonnes bouteilles confèrent une certaine durée de vie au vin. Par exemple, les millésimes sont généralement conçus dans de bonnes bouteilles.

De plus, une cave à vin appropriée est nécessaire. C’est le meilleur endroit pour bien conserver du vin. Cependant, elle doit avoir un bon taux d’humidité (entre 12 °C et 15 °C) et être bien isolée loin des secousses avec une température constante.

Notez pour qu’un vin se conserve plus longtemps, la cave à vin ne doit pas être exposée à la lumière.

Cela dit, la qualité du vin est aussi essentielle. L’idéal serait d’en savoir plus sur le cépage et les autres éléments qui entrent dans la préparation du vin.