Les critères à étudier pour ouvrir un compte joint avec votre partenaire

812

Ouvrir un compte joint avec votre partenaire peut être bénéfique dans une relation. Cela peut faciliter la gestion des finances communes et renforcer la confiance mutuelle. Vous devez cependant prendre en compte plusieurs critères pour trouver l’offre la plus avantageuse pour vous deux. Découvrez ici 4 critères que vous pouvez étudier pour ouvrir un compte joint avec votre partenaire.

Comparez plusieurs banques pour trouver l’offre de compte joint la plus avantageuse

Un compte joint facilite la gestion commune des dépenses et des revenus du couple. Il permet de partager équitablement les charges et les dépenses entre partenaires. Si cette option vous intéresse, voici ce qu’il faut savoir sur le compte joint avant d’en ouvrir un.

A lire en complément : Comment mettre un stop loss sur Kraken ?

Lorsque vous cherchez à ouvrir un compte joint, vous devez tout d’abord comparer les offres de plusieurs banques afin de trouver celle qui convient le mieux à vos besoins. Chaque banque a en effet sa propre politique et offre des avantages différents. Informez-vous sur les frais offerts et les conditions proposées par chaque organisme financier. Les frais à prendre en compte peuvent inclure :

  • les coûts de gestion,
  • les frais de tenue de compte,
  • les frais de virement,
  • les frais de carte bancaire.

Vérifiez également les avantages proposés par chaque banque, comme les offres de bienvenue, les remises, les cashbacks et les programmes de fidélité. Vous pouvez utiliser un comparateur en ligne pour obtenir une vue d’ensemble des différentes offres proposées. Prenez aussi en compte les taux d’intérêt offerts sur les comptes joints, surtout si vous prévoyez d’y déposer des économies importantes. Certaines banques offrent des taux d’intérêt avantageux pour les soldes supérieurs à un certain montant.

Lire également : Options d'investissement rentables pour un succès financier à court et long terme

Vérifiez enfin les conditions de retrait pour chaque compte joint. Certaines banques imposent des limites de retrait, des délais de préavis, ou des frais de transfert. Assurez-vous de comprendre les conditions de retrait de chaque compte pour éviter les surprises désagréables.

ouverture d'un compte joint

Réfléchissez aux caractéristiques qui sont importantes pour vous deux

Avant d’ouvrir un compte joint, vous devez discuter avec votre partenaire des caractéristiques qui sont importantes pour vous deux. Cela peut inclure des questions sur la manière dont vous allez utiliser le compte, la fréquence des dépôts et des retraits.

Vous devez être sur la même longueur d’onde et vous entendre sur la manière dont le compte sera géré. Si l’un d’entre vous est plus dépensier que l’autre, il peut être judicieux de fixer des limites pour les dépenses individuelles. Cela vous permettra de maintenir l’équilibre dans la relation financière.

Discutez de la manière dont le compte sera tenu. Par exemple, est-ce que vous deux aurez accès à l’application mobile pour consulter le compte en temps réel ? Avez-vous des objectifs financiers communs, tels que l’achat d’une maison ou la planification d’un mariage ? Comment le compte joint peut-il vous aider à atteindre ces objectifs ? Prenez le temps de discuter de ces questions pour éviter les malentendus et les conflits à l’avenir.

Établissez des règles claires et équitables pour la gestion du compte joint

Une fois que vous avez choisi une banque et que vous avez discuté des caractéristiques importantes pour vous deux, vous devez établir des règles claires et équitables pour la gestion du compte joint. Ces dernières peuvent concerner les dépenses, les retraits et les transferts.

Il peut être utile de fixer un budget mensuel pour les dépenses communes et de tenir un suivi des dépenses effectuées à partir du compte joint. Vous pouvez décider de vous consulter mutuellement avant de réaliser des achats importants ou avant de faire des retraits.

De plus, discutez de la manière dont les dettes seront gérées à partir du compte joint. Si l’un d’entre vous a des dettes, il peut être utile de fixer un plan de remboursement pour vous assurer que les paiements sont effectués à temps.

Discutez enfin de la manière dont les transferts et les retraits seront effectués à partir du compte joint. Vous pouvez décider d’exiger une autorisation mutuelle avant de réaliser des transferts ou des retraits importants.

Constituez un fonds d’urgence : comment sera-t-il géré en cas d’imprévu ?

Vous devez constituer un fonds d’urgence pour faire face aux imprévus financiers, comme les réparations de voiture, les factures médicales, les pertes d’emploi, etc. Discutez de la manière dont le fonds d’urgence sera géré en cas d’imprévu. Vous pouvez décider d’établir des règles pour l’utilisation du fonds d’urgence, comme le montant maximal qui peut être retiré à la fois ou la manière dont les fonds seront remboursés. Vous pouvez établir un plan de remboursement ou fixer un objectif d’épargne mensuel pour reconstituer le fonds d’urgence.