Les voitures attendues en 2024

698

Les constructeurs ont entamé leurs transitions respectives et, qu’il s’agisse de modèles électriques ou de modèles classiques, plusieurs automobiles sont fortement attendues par les usagers de la route pour l’année prochaine. Avec un SUV, un dernier véhicule de sport résistant aux malus de plus en plus importants ou avec une berline élégante, l’année 2024 devrait charmer beaucoup d’automobilistes.

Après vous avoir conseillé sur le choix d’un SUV, nous nous intéressons désormais aux modèles phares attendus lors de l’année 2024. Alors, quel sera votre choix ?

A lire également : Quand le voyant de préchauffage s'allume : les causes possibles

Différents types de financement existent pour acheter une nouvelle voiture

L’idée est la même pour un véhicule neuf ou d’occasion : désormais, il semble bien plus aisé d’acquérir une voiture grâce aux différentes offres de financement. Avec la LOA ou la LLD, ainsi que les autres financements proposés directement par les concessionnaires, la démarche est simplifiée. Même son de cloche pour les acquisitions issues d’argent personnel après que de nombreuses personnes aient fait le choix d’investir sous différentes formes ou encore, d’acheter de la crypto-monnaie pour investir ou établir un nouveau projet financier. Vous l’aurez compris, la multitude de financements disponibles ont également permis au monde de l’automobile de se démocratiser.

Une fois le budget défini et le financement acté, il sera alors temps de sélectionner le véhicule de son choix. Et à ce sujet, les sorties de 2024 vont laisser la part belle à un choix vaste !

Lire également : Un grave accident à Castillon-du-Gard qui cause plusieurs blessés

La Superb 2024 débarque

Skoda Superb

En berline ou en “combi”, les Superb de Skoda portent parfaitement leur nom. Déjà considérée comme l’une des sociétés automobiles qui fidélisent le plus ses clients, la marque tchèque continue sa montée en puissance avec une refonte totale de son modèle phare.

Fidèle membre du groupe Volkswagen, Skoda s’attelle à l’électrique mais reste également proche des motorisations thermiques. Un diesel sera encore présent dans la gamme et c’est pour cela que ce véhicule très élégant devrait attirer en 2024, ceux qui aiment enchaîner les kilomètres à longueur d’année.

Renault Scénic E-Tech

Les familles vont, elles aussi, passer à l’électrique. Fort de la refonte totale de sa gamme, Renault va mieux ces dernières années. Avec des lignes plus jolies et des intérieurs de plus en plus fiables et surtout, réussis, la marque au losange retrouve son rang historique.

Récemment, la Mégane E-Tech s’est avérée être l’un des meilleurs véhicules électriques disponibles en France et le Scénic voudra suivre cette même voie. Il est fortement attendu en 2024 pour sa cinquième génération et pour la première fois, sans la moindre motorisation thermique.

Hyundai Santa Fe

Décidément, l’actualité est riche du côté du constructeur coréen. Le Santa Fe arrive au commencement de l’année 2024 avec une toute nouvelle forme suite à la déception du précédent modèle. À l’heure actuelle, le Kona a la cote au sein de la marque et le Santa Fe voudrait allègrement connaître la même réussite. Pour y parvenir, Hyundai cherche à attirer une clientèle de connaisseurs qui pourront profiter d’une voiture vraiment à l’aise en dehors des sentiers battus. C’est un véritable pari et c’est en grande partie pour cela qu’il sera intéressant de suivre les ventes de ce SUV.

Particulièrement massif, ce véhicule a tout pour s’intégrer au marché américain mais il y a fort à penser qu’il soit également capable de séduire plusieurs clients européens. Réponse dans les prochains mois !

retour d’un modèle iconique

Fiat 600e

Oubliez la 500 ! Un autre modèle iconique de la marque italienne va revenir sous une toute nouvelle forme en 2024. La 600 fait son retour en mode 100% électrique avec une définition qui pourra peut-être légitimement, faire grincer les dents de certains puristes. Toujours est-il que le groupe FIAT mise énormément sur cette nouveauté et pourrait tenter de concurrencer une voiture comme la Puma de Ford sur ce segment.

Le déploiement des motorisations électriques va commencer mais comme le veut la logique depuis quelques mois au sein du groupe Stellantis et comme observé avec les 208 et les e-208 (en guise d’exemple), il faudra probablement s’attendre à une motorisation hybride lors du printemps prochain. En cas de succès, la 600e pourrait devenir une gamme majeure de l’entreprise italienne, presque à l’image du bon vieux temps. Rendez-vous lors des prochains mois pour suivre son évolution et tirer une conclusion de ce choix fort.