Comment trouver un bon vin ?

49

Qui n’a jamais été complètement perdu lorsqu’il s’agit de choisir un vin ? ! Bien qu’il n’existe évidemment aucune recette miracle pour y remédier, nous pouvons toujours vous donner de précieux conseils pour vous en sortir. Nos 10 règles de base.

Chez IdealWine, la situation est évidemment un peu biaisée, mais nous voulions tout de même savoir comment les (rares) membres de l’équipe qui ne connaissent pas trop le vin choisissent leurs bouteilles. Pour Steve, le graphiste et intégrateur d’Idealwine, il s’agit de se concentrer sur les régions qu’il a identifiées comme ses préférées : la Bourgogne, la Loire et le Rhône, et de tester régulièrement de nouveaux producteurs. Comme Emmanuel, webmaster technique, il n’hésite pas à demander conseil à ses collègues qui ont enfin défini leurs goûts.

Lire également : Comment connaître les héritiers d'une personne décédée ?

10 règles de base pour choisir son vin si vous n’y connaissez rien (ou presque)

  • Soyez curieux et ouvert au monde du vin

Il n’y a pas de secret pour personne que le vin est un produit d’une incroyable complexité. Il faut donc passer un peu de temps à le découvrir pour acquérir les connaissances de base nécessaires pour comprendre cet univers passionnant. Vous n’avez pas besoin de lire une encyclopédie du vin pour cela, mais nous vous encourageons à profiter de chaque occasion pour en savoir un peu plus : un nouvel article sur le blog IDEALWINE qui vous intéresse, un numéro de revue qui vous attire, une masterclass que nous offrons (comme celle que propose IdealWine à ses meilleurs clients) ! ), l’occasion de rencontrer des vignerons… ou notre équipe lors d’un salon !

  • Apprenez à lire l’étiquette d’un vin

Tout d’abord, notez que la mention de « Grand Vin » ne signifie rien ; elle est approuvé pour tous les vins, à condition qu’ils soient produits dans le cadre d’une AOC. De même, la mention de « vieilles vignes » n’est pas couverte par la réglementation. La mention des crus est intéressante, mais hétérogène : les grands crus classés offrent une garantie de qualité, à condition qu’il s’agisse d’un classement sérieux (classement à partir de 1855, classement par Graves, Saint-Emilion). En Bourgogne, le 1er Cru et le Grand Cru donnent une bonne idée de la qualité du terroir dont est issu le vin : un Grand Cru est plus complexe, plus profond et plus apte au vieillissement qu’un nom de village. L’AOC permet de placer le vin et de s’assurer qu’il a été produit selon les spécifications de l’appellation, mais il existe également d’excellents vins en dehors de l’appellation (en Vin de France) et vice versa des vins de très grandes appellations qui ne sont pas à la hauteur. Le Le millésime peut vous donner quelques indices sur ce que le vin propose lors de la dégustation (année chaude…) et son potentiel de garde. Pour en savoir plus, veuillez lire l’article « En savoir plus : Comment lire une étiquette de vin ? « ».

A lire aussi : Comment coudre une étiquette à la main ?

  • Distinguer les vins à fort potentiel de garde de ceux destinés au plaisir des jeunes

Les vins que vous allez acheter ont deux utilisations principales : la consommation rapide ou la maturation. Et selon votre objectif, vous ne vous orientez pas vers les mêmes vins. Si vous recherchez des bouteilles qui peuvent être ouvertes dans les prochains mois ou 2-3 ans, vous pouvez préférer des vins doux qui ne sont pas trop forts (selon l’accord mets-vins que vous envisagez d’associer) et qui ne vieillissent pas trop fort, digeste et fruité. Certains cépages et certains noms sont généralement mieux adaptés au vieillissement : par exemple, un Grand Cru du Médoc (dans un millésime), est plus un vin à mûrir qu’un rosé de Provence. L’idée est d’exclure les millésimes produits en tant que vin de vieillissement. Il serait dommage de l’ouvrir trop tôt.

À l’inverse, si vous recherchez un vin qui mûrit dans votre cave pour le boire dans plusieurs années, vous devez vous tourner vers ce que l’on appelle le « vin de vieillissement » : de grands vins qui se distinguent par leur équilibre (l’acidité est particulièrement importante ici), leur concentration, leur structure taninale, éventuellement une longue maturation Le bois et un domaine de qualité. Pour plus d’informations, consultez notre article « Quelles sont les conditions pour qu’un vin vieillit pour être un vin ?»

  • Choisissez les bons millésimes

Bien sûr, les millésimes ne font pas tout, mais ils sont tout de même impossibles à rater ! Par exemple, il faut savoir que parmi les millésimes récents, 2017, 2016, 2015, 2010, 2009 sont bons presque partout et qu’un millésime peut être excellent dans une région et terrible dans une autre. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous en souvenir en consultant la section « millésimes » du blog IDEALWINE ou encore toutes les notes de tous les millésimes couvrant plus d’un siècle, région par région sur le site Internet IDEALWINE.

  • Acquérir les bons réflexes pour la nourriture et le vin

Instinctivement, vous savez probablement déjà que les vins blancs conviennent généralement mieux au poisson et à la viande blanche et les vins rouges à la viande rouge ou, pour les moins forts, à la viande blanche. Et en gros, c’est tout ! En ce qui concerne les fromages, les plus forts se marient mieux avec les vins rouges, tandis que les autres sont très bons pour les vins blancs. Petite subtilité : le blues se marie comme par magie avec les vins liquoreux, tandis que le vieux Comté est un partenaire idéal pour le vin jaune. Pour affiner la question des accords mets et vins, consultez la section correspondante sur le blog IDEALWINE : L’équipe compte de nombreux gourmets qui ont beaucoup écrit à ce sujet !

😉

  • Faites confiance aux bonnes personnes

Rien de mieux que le bouche à oreille pour découvrir de bons vins ! Choisissez des personnes en qui vous avez confiance, des parents dont les goûts sont similaires aux vôtres ou des professionnels en qui vous avez confiance (vous comprenez de qui nous parlons ! 😉)

  • Ne vous focalisez pas sur le prix

Bien entendu, le prix est très souvent corrélé à la qualité du vin, mais les exceptions à cette règle sont tellement nombreuses qu’il ne faut pas y attacher trop d’importance ! Les vins qui conviennent à une consommation rapide, par exemple, sont généralement moins chers que les vins de vieillissement, mais ils peuvent tout aussi bien sois délicieux. Il existe également des pépites et des domaines dans toutes les régions qui sont relativement méconnus et dont les prix restent très attractifs. Consultez notre sélection de incontournables à cet égard, qui met l’accent sur l’essence de ce que nous aimons ici chez Idealwine à des « prix de découverte ». Contactez également les guides : tant dans la Revue du Vin de France que dans l’équipe Bettane Desseauve ou, encore plus avancé, dans le magazine Le Rouge et le Blanc, les équipes réalisent chaque année un travail extraordinaire pour dégager et découvrir de nouveaux talents.

  • Faites confiance aux grands noms, mais sachez aussi prendre quelques risques

Vous ne connaissez pas grand-chose au vin, mais vous n’êtes pas étranger aux noms des vins les plus mythiques : savez-vous que les vins les plus légendaires Les grandes signatures sont rarement décevantes, surtout si l’on les considère quel que soit leur prix (souvent pas mal haut). Même sans parler de vins mythiques, les établissements vinicoles qui ont acquis une solide réputation sont généralement des valeurs sûres. Mais en même temps, nous voulons vous dire que l’esprit du vin est également une question de découverte, d’aventure, de curiosité et d’ouverture. Et c’est pourquoi nous ne pouvons pas vous encourager suffisamment à sortir des sentiers battus et à faire vos propres essais. N’hésitez pas à essayer des vins inconnus qui vous inspirent… Pour ce faire, vous pouvez commencer par la cuvée la moins chère d’un domaine qui attire votre attention. N’achetez qu’une seule bouteille puis augmentez progressivement la portée.

  • Acheter du vin au détail ? Laissez-le aux connaisseurs

De toute évidence, ce point qui vient de nous n’est pas désintéressé. Mais ce n’est pas moins sincère, car l’aspect conseil n’est pas le principal avantage des supermarchés. Les immenses étagères où Des centaines de références visent à effrayer les nouveaux arrivants en général et proposent surtout des vins de qualité hétérogène. En effet, le système de distribution nécessite souvent des livraisons en grande quantité, ce qui favorise de grandes surfaces avec des rendements souvent très élevés. Certaines opérations spéciales peuvent offrir de bonnes opportunités, et bien sûr de bons vins se nichent sur les étagères, mais comment les reconnaissez-vous ? Ils ne peuvent être reconnus que par des experts extrêmement attentifs et sont souvent mis en garde contre le public lors d’opérations spéciales… Les zones les plus qualitatives refusent d’être vendues en GD. Il est préférable de se tourner vers des traders prescripteurs qui peuvent vous donner tous les conseils dont vous avez besoin, surtout lorsque vous débutez ! Chez Idealwine, par exemple, nous pensons que nous apprenons tous quelque chose sur le vin. C’est pourquoi le site Web propose une variété d’outils éducatifs pour vous aider à obtenir autant d’informations avant d’acheter que peut être obtenu à travers un vin : cépages, arômes dominants, puissance du vin, possibilité de dégustation, accords mets et vins, potentiel de garde, type d’agriculture (biologique…), notes des grands dégustateurs et description détaillée de la cave et de la cuvée…

  • Essayez, goûtez et goûtez encore !

Encore une fois, il n’y a pas de secret pour personne que plus vous essayez, plus vous aurez une idée de votre goût en ce qui concerne les vins et les vins que vous devriez acheter. Vous pouvez commencer par identifier vos régions préférées, puis approfondir le sujet : au sein d’une région, quelles étiquettes vous préférez, quels cépages, quels domaines… Notre article « Conseils d’achat : quel nom dois-je choisir en fonction du style de vin ? devrait vous donner de bonnes instructions. Et surtout, est-ce que tu hésites de ne pas prendre de notes sur ses vins préférés, car il est souvent difficile de se souvenir des dégustations passées, surtout lorsque l’on commence à découvrir du vin !

Belle découverte du vin !