Comment se faire rembourser sa prothèse capillaire par la mutuelle MGEN

739

Pour bénéficier d’un remboursement de sa prothèse capillaire par la mutuelle MGEN, il faut être affilié et posséder une prescription médicale. Une fois la prothèse achetée, il faut envoyer la facture et la prescription à la MGEN pour une demande de remboursement. Les montants de remboursement varient selon les garanties souscrites, allant de 100 % à 200 % du tarif conventionnel. D’autres aides financières sont disponibles pour l’achat d’une prothèse capillaire, comme l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) ou encore la Prestation de Compensation du Handicap (PCH). Il faut se renseigner auprès de sa mutuelle et des organismes de soutien financiers pour bénéficier d’un remboursement optimal.

Prothèse capillaire : la MGEN rembourse-t-elle

Les prothèses capillaires sont des dispositifs médicaux coûteux, souvent nécessaires pour les personnes souffrant de perte de cheveux due à une maladie ou un traitement médicamenteux. Pour aider ses adhérents à faire face à cette dépense importante, la mutuelle MGEN propose un remboursement partiel ou total des frais liés aux prothèses capillaires.

A lire également : Comment s'habiller pour courir ?

Il faut bien remplir certaines conditions pour obtenir le remboursement par la MGEN. L’assuré doit être affilié et posséder une prescription médicale établie par son médecin traitant ou un spécialiste. Cette prescription doit mentionner clairement que la prothèse est nécessaire pour pallier une alopécie partielle ou totale.

Il faut acheter une prothèse capillaire correspondant parfaitement aux besoins spécifiques du patient : taille, couleur et texture doivent être adaptées afin d’avoir un rendu naturel. Les modèles en fibres synthétiques sont moins chers mais s’useront plus vite que les modèles en cheveux naturels.

A découvrir également : Techniques et astuces pour soulager les symptômes de la presbytie

Une fois l’achat effectué et la facture acquittée intégralement, il faut envoyer les documents (facture et prescription) à la MGEN sous 6 mois après l’achat effectif de votre équipement afin qu’elle traite votre demande dans les meilleurs délais possibles.

Il faut bien vérifier auprès de sa mutuelle quelles garanties ont été souscrites car certains contrats ne prennent pas totalement en charge ces types d’équipements médicaux.

Le montant du remboursement proposé par la mutuelle MGEN dépend des garanties souscrites par l’assuré. Les remboursements vont de 100% à 200% du tarif conventionnel avec un plafond annuel allant jusqu’à 1 000 euros environ.

Il faut noter qu’il existe d’autres solutions financières pour aider à l’achat de votre prothèse capillaire, telles que les aides versées par la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) ou encore l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA). Ces aides permettent aux personnes en perte d’autonomie et/ou atteintes différemment dans leur santé, non seulement le financement partiel de leurs équipements médicaux mais aussi pour avoir accès à des prestations adaptées chez eux.

Se faire rembourser sa prothèse capillaire peut sembler complexe mais une fois les conditions requises remplies et les démarches engagées auprès des organismes concernés, cela peut être une aide précieuse pour faire face notamment aux coûts importants liés aux soins médicaux.

Comment demander le remboursement d’une prothèse capillaire

Une fois les documents envoyés à la MGEN, le remboursement peut prendre quelques semaines avant d’être traité et accepté. Vous devez bien vérifier que tous les documents nécessaires ont été fournis et que toutes les informations sont correctement mentionnées.

En cas de refus ou de non-prise en charge partielle, il est possible de faire une contestation auprès de la mutuelle. Cette démarche doit être effectuée sous 2 mois après réception du courrier informant le patient du refus ou de la prise en charge partielle.

Il existe aussi des prestataires spécialisés dans la fourniture et l’installation des prothèses capillaires qui peuvent aider dans les démarches administratives liées au remboursement par la MGEN ou tout autre organisme complémentaire. Ces professionnels pourront guider leurs clients lorsqu’ils établiront leur demande ainsi qu’à chaque étape administrative.

Lorsque l’on choisit sa mutuelle santé, il est recommandé d’étudier avec soin les garanties proposées concernant ces dispositifs médicaux afin d’éviter toute déconvenue lorsque viendra l’heure où vous souhaiterez bénéficier d’une prothèse capillaire.

MGEN : les montants de remboursement pour votre prothèse

La mutuelle MGEN propose des montants de remboursement qui varient en fonction du type de prothèse capillaire, mais aussi en fonction du niveau de garantie auquel souscrit l’assuré. Pour les patients disposant d’un contrat ‘base’, la prise en charge est limitée à 100€ par an pour une perruque et 60€ pour un complément capillaire.

En revanche, pour les contrats supérieurs tels que le contrat ‘référence’ ou le contrat ‘intégrale’, la mutuelle propose des montants plus importants. Pour un patient ayant souscrit à un tel contrat, le montant maximal remboursable sera ainsi de 300€ par an pour une perruque et jusqu’à 200€ par an pour un complément capillaire.

Il faut noter que ces montants sont soumis à certaines conditions. Effectivement, afin d’être éligible au remboursement proposé par la mutuelle MGEN, il faut une contribution financière non-négligeable qui peut permettre aux assurés concernés de mieux faire face aux conséquences liées à leur pathologie.

Aides financières pour l’achat d’une prothèse capillaire : les options en plus de la MGEN

Pensez à bien préciser que la mutuelle MGEN n’est pas la seule à proposer une aide financière pour l’achat d’une prothèse capillaire. D’autres organismes sont aussi là pour accompagner les personnes souffrant de calvitie.

Le CNAM (Caisse Nationale d’Assurance Maladie) propose ainsi une prise en charge pouvant aller jusqu’à 125€ pour l’achat d’une perruque ou d’un complément capillaire dans le cadre du traitement des effets secondaires liés à certains traitements contre le cancer. Cette offre est aussi valable pour les patients atteints de pelade.

Certains syndicats et associations peuvent octroyer une aide financière ponctuelle pour acheter une perruque. Cela dépend bien sûr des cas particuliers et des soutiens disponibles au moment où vous faites appel à eux. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mutuelle santé, car il peut être possible qu’elle propose un remboursement pour ce type de frais médicaux. En tout état de cause, nous ne saurions trop vous conseiller de réaliser plusieurs devis chez différents fournisseurs avant d’envisager l’acquisition d’une prothèse capillaire. Effectivement, certains types de perruques sont plus coûteux que d’autres et cela peut varier considérablement selon les fournisseurs choisis. L’idée est donc vraiment de multiplier les comparaisons afin de faire jouer la concurrence et trouver le produit qui correspondra le mieux à vos attentes mais aussi à votre budget.